15 septembre 2013

En attendant le mariage du prince Félix : interview des fiancés

Le mariage civil du prince Félix de Luxembourg et de Claire Lademacher se tiendra ce mardi 17 septembre à la Villa Rothschild Kempinski, à Königstein im Taunus en Allemagne. C'est le bourgmestre de Königstein, M. Leonhard Helm, qui officiera. L'arrivée des familles est prévue à 12h30. Etant invité à la Joyeuse Entrée des souverains belges à Mons, je ne pourrai suivre l'événement et je ne peux que vous diriger vers Luxarazzi ou Noblesse & Royautés. Royalement Blog vous proposera tout de même un article de circonstance : le château de Königstein, ancienne propriété de la famille grand-ducale.


C'est dans le sud de la France, en la basilique de Sainte Marie-Madeleine de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, que se déroulera le samedi 21 septembre, à partir de 11h, le mariage religieux du deuxième fils du grand-duc Henri avec celle qui sera déjà depuis quelques jours la princesse Claire de Luxembourg. Présidée par l'archevêque de Luxembourg, Mgr. Jean-Claude Hollerich, la cérémonie accueillera plusieurs membres de familles régnantes et non-régnantes, ainsi que des personnalités politiques. A 13h, les invités seront conviés à une réception privée.

En attendant ces deux dates, je vous propose de découvrir l'interview que le couple a accordé au Luxemburger Wort (propos recueillis par Hülya Atasoy) :

Comment vous êtes-vous rencontrés et depuis quand êtes-vous un couple?

Prince Félix: Nous nous sommes rencontrés en 2001 en Suisse à l'internat international Beau Soleil à Villars-sur-Ollon. Nous fréquentions alors tous les deux cet établissement dans le cadre de nos études. Une grande amitié s'est développée au fil des années. Elle constitue le début et les bases de notre amour.

Savez-vous déjà où vous allez vous installer après le mariage?

Prince Félix: Je viens de finir mes études supérieures en obtenant un master en bio-éthique. Je dois à présent gagner moi-même ma vie et subvenir aux besoins de ma future famille.

Claire: En parallèle à la promotion à laquelle je travaille, nous avons décidé de nous installer dans le sud de la France et d'y exploiter un vignoble appartenant à notre famille.

Pourquoi votre mariage a-t-il lieu dans deux endroits et deux pays différents?

Prince Félix: La tradition veut que la cérémonie de mariage ait lieu dans le pays natal de la mariée. Nous avons souhaité conserver cette tradition et ainsi marquer une forme de respect envers la famille de ma future épouse. En outre, l'histoire de Königstein et celle de la famille grand-ducale sont liées, ce qui renforce la symbolique du choix de lieu du mariage.

Claire: Nous aimons nous souvenir des magnifiques vacances que nous avons passées dans la propriété de mes parents près de Lorgues ainsi que chez mes futurs beaux-parents à Cabasson, tous les deux, en famille ou entre amis. L'idée de nous marier en Provence est arrivée spontanément. Nous voulions prolonger ces moments précieux avec nos proches.

Pouvez-vous dévoiler à nos lecteurs combien de personnes sont invités à la noce?

Prince Félix: Nous attendons 370 invités.

Le voyage de noce est toujours un moment particulier dans la vie de jeunes mariés. Où allez-vous passer la vôtre?

Prince Félix: Nous partirons le lendemain de notre mariage et je me chargerai personnellement de l'organisation. C'est une tradition de notre famille de ne pas révéler le lieu du voyage de noce à la future mariée. Vous comprendrez donc que je ne dévoile rien de la destination.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire